Le Festival du film d’Éducation


C’ est d’abord un festival de cinéma! Autour de l’Éducation, des films, des débats, des initiatives lycéennes‚  rassemblent la communauté éducative‚ les réalisateurs‚ les spectateurs... sur un regard soucieux de l’avenir de l’Éducation.
 Quand l’Éducation s’occupe de cinéma, elle participe à la construction de jeunes citoyens critiques face à toutes les images, dans lesquelles ils sont Immergés.Quand le cinéma s’occupe d’éducation, il participe à la construction d’une société humaine plus intelligente et solidaire.

Christian Gautellier

Directeur du festival


    • Les Rencontres citoyenne 2016 avec les collégiens de l’Eure

Deux rencontres sont prévues cette année avec des
collégiens de l’Eure, portant sur le thème du « vivre
ensemble », de la tolérance, et du regard adolescent sur le
monde des adultes, qui questionnent la notion de bonheur.
Elles sont notamment organisées en partenariat avec le
Défenseur des Droits.
Two meetings are planned this year with college pupils
from the Eure département, bearing on the theme of “living
together”, tolerance, and the adolescent view on the adult
world, which questions the notion of happiness.


  • L’une des séances, pour les 6e-5e,
    présentera Ma Vie de Courgette autour des droits de l’enfant.
    La seconde séance, pour les 4e-3e, présentera le film italien
    Banana, en présence du réalisateur (sous réserve). Il s’agit
    de mener un travail d’éducation sur les questions soulevées
    par le film, à travers une rencontre-débat avec les collégiens
    après la projection.

    La démarche construite avec les enseignants et animée par
    les Ceméa et les équipes du Défenseur des Droits, s’appuie
    sur trois moments spécifiques :
    - Un travail d’abord en classe, conduit par les professeurs.
    Ces derniers peuvent visionner le film choisi, en amont
    et préparent leurs élèves à la séance de projection du film
    et à la rencontre-débat qui suit la projection. Ils peuvent
    appuyer leur travail sur un dossier pédagogique dont les
    objectifs sont d’appréhender les différentes facettes de la
    thématique du « vivre ensemble » et de la tolérance, d’en
    comprendre les enjeux notamment en passant par
    le « faire-ensemble », en lien avec la Convention
    internationale des Droits de l’enfant.
    - La projection des films, pendant le festival, dans
    la grande salle du cinéma Pathé.
    - Un débat suite à la diffusion de chacun des films
    Ma Vie de Courgette etBanana, animé par deux
    Jeunes ambassadeurs des droits de l’enfant (JADE)
    avec les collégiens des classes participantes.

    These
    meetings are organised in particular with the Defender of
    Rights. One of these meetings, intended for 6th-5th forms,
    will present My life as Courgette dealing with children’s rights.
    The second one, for 4th-3rd forms will present the Italian film
    Banana, the film director being present (to be confirmed).
    The purpose is to develop education on the themes dealt
    with in the film, through a debate with the college pupils after
    the projection.
    The proceeding carried out with the teachers and moderated
    by the Ceméa and the teams of the Defender of Rights, are
    articulated in three specific moments :
    - First, work in the classroom conducted by the teachers. The
    latter can see the film chosen, and so prepare their pupils
    to the projection of the film and the debate which follows
    the projection. They can use the documents of a pedagogic
    dossier whose objectives are to grasp the different aspects of
    the theme of “living together” and tolerance, to understand
    what is at stake, in particular by way of “doing
    together”, in relationship with the International
    Convention of Children’s Rights.
    - The projection of the films, during the festival, in
    the large auditorium of the Pathé cinema.
    - A debate after the projection of the films My life as
    Courgette and Banana, moderated by two young
    ambassadors of Children’s Rights (JADE) with the
    college pupils of the participant classes.