Le Festival du film d’Éducation


C’ est d’abord un festival de cinéma! Autour de l’Éducation, des films, des débats, des initiatives lycéennes‚  rassemblent la communauté éducative‚ les réalisateurs‚ les spectateurs... sur un regard soucieux de l’avenir de l’Éducation.
 Quand l’Éducation s’occupe de cinéma, elle participe à la construction de jeunes citoyens critiques face à toutes les images, dans lesquelles ils sont Immergés.Quand le cinéma s’occupe d’éducation, il participe à la construction d’une société humaine plus intelligente et solidaire.

Christian Gautellier

Directeur du festival


    • Poitou-Charentes, du 23 au 27 Avril : Les 7èmes échos du festival du film d’éducation sont lancés

Chaque année, les Ceméa organisent le festival international du film d’éducation à Evreux. Ce festival reçoit approximativement 800 films du monde entier qui traitent de questions d’éducation au sens large. Courts, moyens, longs métrages, films d’animation, de fiction, documentaires, les choix sont nombreux et variés.

Du 23 au 27 avril, les Ceméa Nouvelle-Aquitaine organisent les 7èmes échos de ce même festival dans l’académie de Poitiers. Plus de 700 scolaires, au travers de 31 classes, de la maternelle au collège, vont assister à des projections. Lors de ce festival, il ne s’agit pas de consommer des films mais bien
de se préparer à aller voir et pouvoir exprimer ses ressentis en aval. C’est ce qui est appelé accompagnement du spectateur. Par accompagnement, nous entendons un temps de travail avec les équipes pédagogiques pour être en contact étroit avec la réalité et également un moment « postprojection » avec les élèves pour tirer des fils et vivre un réel temps éducatif. Cette « postprojection » peut prendre différente forme : débat, atelier, production plastique, etc.
Cette probable réussite n’aurait pas eu lieu sans un comité de pilotage resserré accueillant le rectorat de l’académie de Poitiers à travers la DAAC, la DSDEN 86 et 79, le réseau Canopé, la PJJ, l’Afev, la MAIF, la MGEN et la CASDEN. Ces différentes institutions et structures ont permis d’effectuer une sélection fine de films adaptés aux différents publics et aux problématiques des établissements scolaires en cohérence avec les programmes nationaux.
L’association des Ceméa est une association d’éducation populaire, reconnue d’utilité publique et complémentaire de l’Ecole depuis plusieurs dizaines d’années. A ce titre, nous sommes liés à travers une convention pluriannuelle d’objectifs qui donne lieu à des dialogues de partenariat chaque année
avec les services du rectorat.


  • Ce premier jour a permis aux élèves de quatre écoles de bénéficier de projections-débat.

    Ce sont 236 enfants, de la maternelle au CM2, des écoles de Latillé, Lavausseau, Ayron et Saint-Jean-de-Sauves qui ont été les premiers à accueillir au sein de leurs classes le festival.

    Animées par des salariés et des bénévoles des Ceméa Nouvelle Aquitaine, ces projections ont toutes bénéficié d’un accompagnement en amont et en aval. Ces ateliers ont permis d’aborder des thématiques variées telles que le vivre ensemble, l’environnement, l’accès à l’eau, la liberté ou encore les émotions.
    La journée se terminera par une projection tous publics à 20h à la Maison des étudiants de l’Université de Poitiers. Accords du pluriel, documentaire d’Olivier Smolders, fait le portrait d’une jeunesse bruxelloise métissée, entre lucidité et rêves d’un avenir meilleur. Cette soirée est réalisée en partenariat avec l’Afev.

    Mardi 23 AVRIL 2018
     
    - - Scolaire
     
    • → 9h00

       
      • Bibliothèque municipale de Latillé :
        [ ■ http://www.festivalfilmeduc.net/spip.php?article1193], un film de Clémentine Robach - animation Belgique, 8 min,
        Il neige. Lily et son grand-père préparent un petit nichoir pour les oiseaux afin de les aider à passer l’hiver. Mais où se protègeront les autres animaux du jardin ? se demande la petite fille. Elle dépose alors une moufle au pied de l’arbre où est fixé l’abri aux oiseaux.
         



    • → 14h00

       
      • Bibliothèque municipale de Latillé :
        ■ la moufle, un film de Clémentine Robach - animation Belgique, 8 min,
        Il neige. Lily et son grand-père préparent un petit nichoir pour les oiseaux afin de les aider à passer l’hiver. Mais où se protègeront les autres animaux du jardin ? se demande la petite fille. Elle dépose alors une moufle au pied de l’arbre où est fixé l’abri aux oiseaux.
         

         

      • Ecole d’Ayron :
        ■ Chemin d’eau pour un poisson, un film de Mercedes Marro - Animation, Espagne, 8 min
        Par une nuit étoilée, Oscar aperçoit un petit poisson rouge qui se débat dans une flaque d’eau sale. À travers cette histoire toute en douceur et la musique très entraînante, le film traite des problèmes de sécheresse importants en Colombie.

         
    • → 18h00

       
      • Maison des Etudiants (Poitiers) :
        ■ L’accord du pluriel, un film de Olivier Smolders - Documentaire - Belgique 69 min
        Un professeur filme ses élèves de terminale, dans une école secondaire à Bruxelles : portrait d’une jeunesse bruxelloise métissée, entre lucidité et rêves d’un avenir meilleur.

         
    Mercredi 24 AVRIL 2018
     

     
    • → 9h00

       
      • Collège Roger Thabault (Mazières-en-Gâtine) :
        ■ Je te suis, un film de Jonatan Etzler - Fiction, 3 min, Suède
        Anna heurte malencontreusement Jesper dans le train bondé du matin. Elle ne l’a jamais vu auparavant, mais il s’avère que lui sait tout sur elle. Un court métrage sur le danger des médias sociaux et de la surveillance dans la société postmoderne.

         
      • Ecole maternelle Les Pamprenelles (Pamproux) :
        ■ Le fruit des nuages, un film de Katerina Karhankova - Animation République tchèque, 10 min
        En surmontant sa peur de l’inconnu, un petit animal à fourrure fait une grande découverte. Ce court métrage parle de l’affrontement de ses peurs et de la solidarité pour y arriver.
     

     
    • → 14h00

       
      • Le Dietrich (Poitiers) :
        ■ Enfants du terril, un film de Frédéric Brunnquel et Anne Gintzurger - La vie de Loïc, 15 ans et de son petit frère Théo n’est pas drôle dans cet ancien quartier ouvrier de Lens. Pour leur maman aussi, plus habituée à la galère qu’au bonheur quotidien. Loïc s’échappe un peu quand il grimpe au sommet du terril : « Quand je monte, je ne pense à rien. Tout le poids que j’ai sur le coeur, c’est comme s’il partait dans le vent, avec la vue. » Son décrochage scolaire et les harcèlements dont il est victime font de sa vie un enchaînement de moments de souffrances qu’allège la complicité malicieuse de Théo.
        {}

         
      • Ecole maternelle Soudan (Soudan) :
        ■ Courage, un film de Gottfried Mentor - Animation, Allemagne, 3 min
        Les enfants, même du genre poilu à quatre pattes, peuvent vraiment montrer aux adultes une chose ou deux sur la bravoure.
         
    Jeudi 25 AVRIL 2018
     

     
    • → 9h00

       
      • Ecole Pierre Caillet (Saint Neomaye)
      • Bibliothèque de l’école (Nanteuil)
      • ■ Le Vent dans les roseaux, un film de Nicolas Liguori et Arnaud Demuynck - Animation, Belgique, 27 min
        Eliette, une petite fille de huit ans, vit dans un pays où le roi a interdit la musique. Un troubadour venu d’Orient s’y fait confisquer ses instruments. Mais il est peu enclin à la servitude et rencontre Eliette qui a sculpté en cachette une flûte dans un roseau sauvage. Eliette et le troubadour se lient d’amitié. Ensemble ils vont mener le peuple à se libérer de la tyrannie.

         
      • Ecole maternelle La Frairie (Azay-le-Brûlé) :

        ■ Le fruit des nuages, un film de Katerina Karhankova - Animation République tchèque, 10 min
        En surmontant sa peur de l’inconnu, un petit animal à fourrure fait une grande découverte. Ce court métrage parle de l’affrontement de ses peurs et de la solidarité pour y arriver.

         

     
    Vendredi 26 AVRIL 2018
     

     
    • → 9h00

       
      • Collège de Chauvigny ( Chauvigny) :
        ■ Je te suis, un film de Jonatan Etzler - Fiction, 3 min, Suède
        Anna heurte malencontreusement Jesper dans le train bondé du matin. Elle ne l’a jamais vu auparavant, mais il s’avère que lui sait tout sur elle. Un court métrage sur le danger des médias sociaux et de la surveillance dans la société postmoderne.

         
    • → 14h00

       
      • Collège de Chauvigny ( Chauvigny)


      • ■ Je te suis, un film de Jonatan Etzler - Fiction, 3 min, Suède
        Anna heurte malencontreusement Jesper dans le train bondé du matin. Elle ne l’a jamais vu auparavant, mais il s’avère que lui sait tout sur elle. Un court métrage sur le danger des médias sociaux et de la surveillance dans la société postmoderne.

         
     
    Vendredi 27 AVRIL 2018
     

     
    • → 9h00

       
      • Ecole Damien Allard – Jules Ferry ( Poitiers)

      • ■ Le Vent dans les roseaux, un film de Nicolas Liguori et Arnaud Demuynck - Animation, Belgique, 27 min
        Eliette, une petite fille de huit ans, vit dans un pays où le roi a interdit la musique. Un troubadour venu d’Orient s’y fait confisquer ses instruments. Mais il est peu enclin à la servitude et rencontre Eliette qui a sculpté en cachette une flûte dans un roseau sauvage. Eliette et le troubadour se lient d’amitié. Ensemble ils vont mener le peuple à se libérer de la tyrannie.

         
      • Salle multimédia mairie

      • ■ Le Vent dans les roseaux, un film de Nicolas Liguori et Arnaud Demuynck - Animation, Belgique, 27 min
        Eliette, une petite fille de huit ans, vit dans un pays où le roi a interdit la musique. Un troubadour venu d’Orient s’y fait confisquer ses instruments. Mais il est peu enclin à la servitude et rencontre Eliette qui a sculpté en cachette une flûte dans un roseau sauvage. Eliette et le troubadour se lient d’amitié. Ensemble ils vont mener le peuple à se libérer de la tyrannie.

         

      • ■ Le château de sable, un film de Quentin Deleau, Lucie Foncelle, Maxime Goudal, Julien Paris et Sylvain Robert - Animation France, 6 min
        {}

         
    • → 14h00

       
      • Ecole Saint Jean de Sauves (Saint Jean de Sauves)

      • ■ Le Vent dans les roseaux, un film de Nicolas Liguori et Arnaud Demuynck - Animation, Belgique, 27 min
        Eliette, une petite fille de huit ans, vit dans un pays où le roi a interdit la musique. Un troubadour venu d’Orient s’y fait confisquer ses instruments. Mais il est peu enclin à la servitude et rencontre Eliette qui a sculpté en cachette une flûte dans un roseau sauvage. Eliette et le troubadour se lient d’amitié. Ensemble ils vont mener le peuple à se libérer de la tyrannie.

         
     
    1. titre documents joints