Le Festival du film d’Éducation


C’ est d’abord un festival de cinéma! Autour de l’Éducation, des films, des débats, des initiatives lycéennes‚  rassemblent la communauté éducative‚ les réalisateurs‚ les spectateurs... sur un regard soucieux de l’avenir de l’Éducation.
 Quand l’Éducation s’occupe de cinéma, elle participe à la construction de jeunes citoyens critiques face à toutes les images, dans lesquelles ils sont Immergés.Quand le cinéma s’occupe d’éducation, il participe à la construction d’une société humaine plus intelligente et solidaire.

Christian Gautellier

Directeur du festival


    • Film, éducation, festival, trois mots pour un même projet

  • Film. Notre univers aujourd’hui, quatre écrans, la télévision, l’ordinateur, le cinéma, le téléphone portable. Celui historiquement des films, le cinéma, reste central pour tout citoyen. Parce qu’il est l’écran des écritures, qu’elles soient du réel, de la fiction ou hybrides sous l’influence du multimédia. Parce que le cinéma c’est l’art de montrer et qu’en ce sens, comme le disait Serge Daney, il est impur parce qu’il faut oser montrer, inventer des distances…

    Éducation. En permanence, construire les chemins de l’émancipation et vers l’autonomie, rendre l’autre plus humain, s’engager dans une citoyenneté critique, déchiffrer le monde. L’éducation, une question d’avenir fonde le socle commun de tout projet de société, avec les investissements humains, financiers et matériels, qui n’en feront pas qu’une idée en devenir mais un projet d’avenir…

    Festival. Lieu de rencontres, de paroles échangées, forum entre acteurs d’horizons différents. Des créateurs, des spectateurs, des citoyens, des auteurs, des jeunes, des adultes se mélangent et partagent un espace-temps privilégié…

    Dans ces trois mots se forgent sens et projet communs. L’éducation pour agir sur le réel, le cinéma pour lire ce réel, parfois d’ailleurs dans la fiction, et le festival pour aller collectivement encore plus loin et construire des utopies concrètes éducatives. Les Ceméa en s’engageant dès le premier jour, en 2005, dans ce festival du film de l’éducation, avec les autres partenaires, en ont mesuré l’enjeu. Les Ceméa en cette troisième édition mobilisant leurs militants et professionnels, souhaitent continuer à y contribuer de leur place de mouvement d’éducation nouvelle. Forts de ces regards croisés, ils y puiseront, confronteront et partageront analyses, idées et réflexions. Acteurs culturels et éducatifs, pour relever les défis qui sont devant nous, le Ciné Zénith à Évreux est une étape utile et forte.

  • P.-S.

    Christian GAUTELLIER
    Directeur des Publications et du Département national
    « Enfants, Ecrans, Jeunes et Médias » des Ceméa