Habitants d’Évreux, de son agglomération, du département de l’Eure et de la Région Normandie et au-delà de tous les territoires de métropole et d’outremer, voire du monde entier…, jeunes publics, parents et familles, acteurs de l’éducation, professionnels ou bénévoles travaillant avec des enfants, des jeunes ou dans le champ du social, passionnés de culture et de cinéma…, chacune et chacun d’entre vous, va trouver dans cette édition, des films qui vont vous passionner ! Nouveautés, nous avons renforcé la programmation le mardi 4 décembre, tout au long de la journée et les tout-petits des centres de loisirs « lanceront » le festival dès le mercredi 28 novembre lors d’une séance spéciale. Quatre autres séances pour les enfants des écoles et des centres de loisirs sont prévues pendant le festival. Comme chaque année, l’équipe du festival a souhaité ouvrir la programmation et nos émotions aux horizons lointains et aux cultures du monde. Au niveau européen tout d’abord, nous avons choisi des histoires fortes émanant de pas moins de 23 pays. De nos voisins européens les plus proches tout d’abord (Belgique, Espagne, Allemagne, Portugal, Italie, Pays-Bas, Royaume-Uni, Irlande). Mais aussi de l’Europe scandinave (Norvège, Danemark, Suède), centrale et orientale (Pologne, Hongrie, République tchèque, Slovénie, Lettonie, Russie) ou des Balkans (Grèce). Nous avons été enthousiasmés par de très belles histoires émanant d’Égypte, d’Israël, de Palestine, d’Argentine ou du Burkina Faso. Nous vous recommandons tout particulièrement Wardi (Mats Grorud) pour les plus jeunes et en clôture, le rebelle et énergisant Amal (Mohamed Siam)… Le Festival international du film d’éducation rendra également hommage à un des grands maîtres du document, le Néerlandais Johan Van der Keuken, mais aussi à la richesse et à la diversité des Brésil(s). Il prolongera notre voyage en Amérique du Sud avec Saison de chasse (Natalia Garagiola, Argentine) et El Motoarrebatador (Agustín Toscano). Enfin le festival cette année, propose un voyage dans le temps (1936 – 1961) autour de la Baltique, et confirme son partenariat avec le Prix Jean Renoir des lycéens avec la diffusion du film lauréat Petit Paysan. Le festival comme les années précédentes, donnera également une place aux débats et rencontres après les films, avec les réalisateurs, et autour notamment d’une conférence et de deux tables rondes sur trois grands sujets d’actualité (Les nouvelles formes de parentalités et de familles ; Prévenir le sexisme et le harcèlement à l’école ; Éducation, jeunes enfants et précarité). De nombreux espaces seront dédiés aux jeunes qui leur permettront de vivre le festival en spectateurs actifs : un parcours jeunes critiques de cinéma, des comités de rédaction de bloggeurs et de web-journalistes, deux Ateliers du cinéma, les rencontres du festival Jeunes en Images en Normandie… Le cinéma, porteur d’histoires de vie, au carrefour des émotions et de l’ouverture aux autres, vous donne rendez-vous, en ces premiers jours de décembre… Laissez-vous inviter… 69 films prévus venant de 34 pays vous attendent… À vous de construire votre parcours de spectateur pendant ces 5 jours de festival. Dans l’attente de ces moments de rencontres partagées…

Télécharger le Catalogue de l’édition 2018

Christian Gautellier Directeur du festival

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *