Des enjeux de société sous l’œil de la caméra des jeunes Eurois et Seinomarins.

Dans leurs programmes d’actions d’éducation à l’image, les Ceméa proposent des démarches favorisant une ouverture culturelle, une éducation critique au cinéma, ainsi qu'aux médias de l’information… pour une meilleure compréhension du monde dans lequel les jeunes vivent et agissent au quotidien.

Cela passe par des mises en situation permettant de traiter les questions de production, la prise en compte des contextes de diffusion aujourd’hui, l’appropriation des codes de lecture et d’interprétation des images.

L’Atelier du cinéma est l’une de ces actions pédagogiques en lien avec le Festival International du Film d’Éducation. Les jeunes issus de structures jeunesse de Normandie, sont invités lors d’un séjour, à réaliser en équipes des courts métrages sur des sujets de société, et à présenter leurs productions lors d’une séance dédiée.

Pour les raisons liés aux contraintes sanitaires, les ateliers de cette 16ème édition se sont déroulés dans les structures d’accueil des jeunes… juste avant le confinement d’octobre, et pour les mêmes raisons, leurs productions, ne pourront être présentées dans le cinéma Pathé ; elles sont présentées ici, en ligne. (lien bientôt disponible)

Au programme, quatre films de l'Atelier du cinéma réalisés par des jeunes d’Evreux et accompagné par les Ceméa, nous proposent un certain regard autours du mot « Confinement ».

Deux autres films sont valorisés ici, ils ont été réalisés dans le cadre d’actions éducatives menées avec des jeunes (association AL2E dans l’Eure et le Service jeunesse de Canteleu), l’un nous évoque la vie affective des adolescents, l’autre, un récit prévenant les risques de radicalisation.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *