Synopsis

Deux cent poupées noires créées entre 1840 et 1940, par des femmes afro-américaines anonymes racontent une histoire de résistance, d’amour et d’identité. Rassemblées par Debbie Neff, elles sont réinventées par des voix qui racontent le racisme, la ségrégation. Des documents photographiques les replacent aussi dans l’histoire auprès des enfants noirs et blancs qui en avaient de semblables.

Galerie d'images (2)