Le Festival international du Film d’Éducation, un support pédagogique pour le cycle 3 de l’école Mata’irea, grâce au CEMÉA

Au début du mois de décembre 2021, les classes du cycle 3 de l’école Mata’irea ont reçu l’association de formations d’animateurs et de directeurs de centre d’animation, le CEMÉA. Quatre animateurs diplômés ont ainsi renforcé la sensibilisation des enfants au climat scolaire, au respect de l’environnement, à la solidarité, à l’estime de soi et à la tolérance, et cela au travers de deux ateliers audiovisuels : l’atelier « Projection » et l’atelier « Cinéma ».

L’atelier « Projection » a été animé par Mylène TIRAO, présidente du CEMÉA, et Wolseley SPITZ, vice-président du CEMÉA en charge du pôle numérique. Plusieurs séries de films d’animation éducatives ont été projetées pour l’occasion afin de traiter des sujets cités ci-dessus, ponctués de petits débats interactifs impliquant les enfants, les animateurs et les enseignantes des 3 classes de CM1 et les 3 classes de CM2.

En parallèle, les 2 animateurs Meenu MAHAI et Rauhiti BUCHIN, tenaient l’atelier « Cinéma» dont l’objectif était d’apprendre aux élèves les différentes étapes nécessaires à la réalisation des courts métrages mêlant habillage, association d’un son à la situation, doublage, cadrage…

Les films projetés ont été primés lors du Festival international du Film d’Éducation (FIFE), ce qui représente pour l’école, un privilège dans ce petit coin de Papeari. Ce festival national propose des films abordant les grandes problématiques de l’éducation, de l’enfance et de la jeunesse, de la transmission culturelle ou intergénérationnelle, et de la lutte contre toutes les discriminations, à travers des histoires et des parcours de vie d’enfants, de jeunes et d’adultes. Les films d’animation utilisés avec l’école Mata’irea reflétaient quelque peu des situations de la vie quotidienne des enfants. Cela a également permis à certains élèves de prendre la parole et de se reconnaître dans les différentes situations.

Le projet a été élaboré par l’institutrice du CM2 Véronique AMARU, en collaboration avec le CEMÉA. Le projet a concerné tout le cycle 3 de Mata’irea, 3 CM1 et 3 CM2, soit près de 150 élèves.

Retrouver l'article sur le site de la commune Tevaiuta

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *