En plus du palmarès officiel, l’équipe du Festival et les Ceméa ont souhaité soutenir le film Ademoka's education d'Adilkhan Yerzhanov :

"afin de pouvoir le mettre à disposition dans le cadre de projections et de débats. En effet, ce film, tourné dans les conditions difficiles du confinement a su transformer, de manière remarquable, les contraintes en ressources et propose une réalisation originale et inventive. Remarquablement interprété et réalisé, il porte des valeurs essentielles : attention à chacun et à chacune dans son histoire singulière, portée émancipatrice de la culture et, surtout, droit à l’éducation de toutes et tous. Au moment où ce droit est encore très lointain dans beaucoup de pays du monde et où il est mis à mal dans notre pays par l’idéologie de l’égalité des chances, ce film nous est apparu comme un outil pédagogique aux qualités artistiques indéniables et mériter une large diffusion."

Philippe Meirieu, président de Ceméa France

Une réponse à “Les Ceméa soutiennent le film Ademoka's education d'Adilkhan Yerzhanov”

  1. Vraiment heureux et ému de voir que ce festival que j'ai initié avec Jean Paul Cayeux est toujours au centre des réflexions et des pédagogies .

    Nous avions travaillé avec Philippe Goutellier .. et la ville d 'Evreux avait appuyé le projet .

    Encore une fois , ravi de voir que ce festival s 'installe dans la pérennité

    C 'était le CRDP à l'époque qui avait l'initiative ..seuls les anciens savent ce que c 'était :):):)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *